La Bulgarie fait partie d’un accord pour acheminer du gaz de la Grèce vers l’Europe

Les alliés européens misent sur la coopération énergétique pour contourner la difficulté que leur pose l’arrêt des livraisons du gaz russe à l’Europe consécutif aux tensions politiques avec le pays de Vladimir Poutine.

La Grèce, la Bulgarie, la Roumanie et la Hongrie ont signé un protocole d’accord ce jeudi 01er décembre 2022 à Athènes pour renforcer leur rôle dans la chaîne européenne d’approvisionnement énergétique.

La rencontre s’est tenue en marge de la conférence sur le gaz naturel liquéfié qui s’est tenue dans la capitale grecque. A cet effet, les 4 pays ont décidé d'un commun accord de développer un corridor gazier vertical qui permettra d’acheminer du gaz de la Grèce vers l’Europe du Nord en transitant par la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie.

L’accord durera 3 ans et peut être prorogé sur une année supplémentaire s’il le faut. Selon, Maria Rita Galli, directrice générale de DESFA, ce corridor « contribuera de manière significative à la sécurité d'approvisionnement de la région au sens large ».

La Bulgarie, elle, se réjouit de ce que cela contribuera à renforcer son rôle dans le domaine de l’énergie et dans la région en général. Il faut noter que, la Bulgarie avait été coupée des approvisionnements de gaz russes depuis le début de cette année pour son refus de payer en roubles russes.

Pour le moment, les 4 pays vont réfléchir conjointement aux paramètres réglementaires et économiques relatifs au corridor à travers le gestionnaire national du réseau de gaz naturel grec (DESFA), le Bulgartransgaz de la Bulgarie, le FGSZ de la Hongrie et le SNTGN Transgaz de la Roumanie.

Baby Sara, le bébé PMA d’un couple lesbien que la Bulgarie refuse de reconnaître

Au parlement Européen, son nom est sur toutes les lèvres. Baby Sara est née en Espagne et est la fille d’un couple lesbien dont une maman venant de Bulgarie et une maman originaire de Gibraltar. En Bulgarie, l’Etat refuse de transcrire l’acte de naissance de Baby Sara.

Ce 23 novembre le député européen français, Pierre Karleskind se lâche sur son fil twitter en dénonçant la Bulgarie et les « autoproclamés défenseurs de la famille [qui] refusent depuis 3 ans de donner des papiers à la petite Sara, car elle a 2 mamans ».

Le député pro-LGBT, qui pense que la Bulgarie bafoue la famille et les droits de l’enfant dans cette affaire soutient qu' « une famille dans un pays doit être une famille dans tous les pays de l’UE. »

Il faut préciser qu’un peu avant cette affaire, la Cour de justice de l’UE avait émis un arrêt qui contraint les Etats européens à reconnaître toutes les filiations établies dans d’autres pays européens.

La Bulgarie achète 8 avions de combat F-16 américains dernier modèle

Ce 25 novembre, l’atmosphère était surchauffée au Parlement Bulgare. Dans un débat politique d’une rare intensité, les députés essayaient de défendre leur position sur l’approbation ou non de l’achat de 8 avions F-16 américains Bloc 70/72, dernière version.

Avant le vote, le ministre intérimaire de la Défense bulgare Dimitar Stoyanor a rappelé devant les députés que la Bulgarie a été le premier à utiliser des avions pour le combat en 1912 lors de la première guerre des Balkans.

Il faut rappeler que 6 Eurofighters espagnols et des chasseurs des Pays-Bas sont actuellement en mission de police aérienne en Bulgarie.

Saisi par le vieillissement de sa flotte d’avions de combat soviétique MiG 29, le ministre a invité les députés à ne pas briser « tout simplement 110 ans de notre histoire de l’aviation ».

En dépit des débats qui ont été particulièrement houleux, le Parlement Bulgare a approuvé l’acquisition de la version la plus récente de huit avions de combat F-16 américains. Le prix total du contrat s’élève à 2,5 milliards de dollars et comprend le prix des 16 avions, le coût des pièces de rechange, l’armement air-sol et la formation des pilotes.

En dehors de cet accord qui sera exécuté en plusieurs moments, le gouvernement à l’intention de faire approuver un contrat de location ou d’achat de chasseurs d’occasion, probablement les chasseurs Mirage 2000 et Gripen, avec la France ou la Suède.

RSEAT participe à la conception et la commercialisation de la 1ère plateforme haptique multifonctionnelle Hi-Fi

Située en Bulgarie, dans la ville de Gabravo, RSEAT est un leader de la fabrication des équipements de simulation de course. Elle vient de lancer, en collaboration avec l’entreprise Technologies D-BOX, un leader des solutions de divertissement immersives et haptiques, une plateforme de jeu, de simulation de course et de divertissement à domicile, tout-en-un.

Destinée aux pilotes tous niveaux et tous types de course confondus, cette plateforme sera compatible aux plateformes de simulation de course de RSEAT et à l’écosystème D-BOX. Elle sera également compatible aux châssis des autres équipements de simulation de course disponibles sur le marché.

Les deux entreprises promettent que la plateforme sera conçue de sorte à booster la sensation de réalisme pour amener l’expérience de course au top niveau, notamment grâce à la transmission de la rétroaction au châssis. La plateforme sera combinée avec un volant direct et des pédales pro hydraulique ou des cellules de charge.

RSEAT et Technologies D-BOX se sont donné pour défi de rendre la plateforme polyvalente, de sorte que les utilisateurs puissent aussi s’en servir pour expérimenter plusieurs autres types de divertissement, notamment les films, les vidéos de relaxation, les séries TV, la musique, etc.